Les blasons :

 

          Appelés blasons, les examens, que font passer les maîtres d'armes à leurs élèves, remplissent plusieurs objectifs. Ils sont un moyen de donner des point de repère à l'escrimeur et de l'encourager dans sa progression. Ils encourageront la connaissance des règles fondamentales de l'escrime, de ses valeurs et de ses techniques.

Les blasons, dont la mise en place remonte à 1997, ont eu quelques grand frères qu'il convient de citer :

 

 

Le blason jaune :

     Passé après un trimestre de pratique régulière, le blason jaune permet de contrôler l'initiation qu'a reçu le débutant. L'examen de celle-ci porte sur la découverte et l'assimilation des valeurs de l'escrime (respect, entraide, maîtrise...), l'apprentissage des techniques de base (garde, déplacements, salut, tenue d'arme...) et celui des connaissances théorique (cibles, règles de sécurité, règles de base du combat...). 


Le blason rouge :

     Le blason rouge permet de contrôler le perfectionnement de l'escrimeur après un minimum d'un an de pratique. Il est obligatoire pour les jeunes gens qui veulent participer aux premières compétitions. 


Le blason bleu :

     Le blason bleu est passé au cours de la deuxième année d'escrime. Il est obligatoire pour participer aux compétitions officielles.

     Les blasons jaune, rouge et bleu sont contrôlés et décernés par le maître d'arme et le club.

Le blason vert :

La réussite aux examens d'arbitre donne également droit à un blason : le blason vert.

Les blasons

Photo hors page Photo hors page Photo hors page Photo hors page Photo hors page Photo hors page